Votre panier est vide !

Dans ce petit ouvrage, je veux en premier lieu contribuer au débat d’  idées sur cette importante question des civilisations et je voudrais fournir une approche théorique fondamentale à partir des auteurs et de leur définition des concepts. Il s’   agit ensuite de présenter la crise de civilisation occidentale mondialisée tant au plan économique qu’  anthroponomique, ainsi que ses débouchés possibles sur une nouvelle civilisation de toute l’  humanité.
 Je présente alors des éléments sur une autre économie mondialisée de dépassement du capitalisme. Cela concerne le marché du travail avec la proposition tellement actuelle d’  une véritable sécurité d’  emploi et de formation. Cela vise aussi de nouveaux pouvoirs des travailleurs dans les gestions des entreprises. Cela renvoie au marché de la monnaie et à la finance avec l’  exigence d’  une autre création monétaire et d’  autres financements.
 L’  ouvrage avance aussi des éléments sur une autre anthroponomie de dépassement du libéralisme mondialisé. Ce qui exige de nouveaux services publics (de santé, de la petite enfance, des jeunes et des personnes âgées), de nouveaux pouvoirs et des partages de rôles entre spécialistes des services et non spécialistes.


 Il présente ensuite la montée de l’  exacerbation des conflits et des dominations avec la fermeture et le déclin des civilisations ou leur ouverture.
 Enfin, il montre les enjeux du changement climatique et leurs débouchés pour une nouvelle civilisation possible de toute l’  humanité.