Votre panier est vide !

Cette introduction à l’histoire de l’art marxiste a pour ambition d’être un petit livre de référence.


Cet essai est le résultat de longues discussions au cours desquelles tous les aspects du manuscrit ont été passés en revue. On lui a reproché de ne pas être marxiste, et, en effet, il ne l’est pas : un texte scientifique n’est pas un pamphlet politique ; il doit s’en tenir aux faits, de façon à ce que des lecteurs ayant des points de vues très différents puissent y avoir accès.
Un second malentendu a concerné la nature de ce texte, qui est aussi un manuel. Il traite de la la relation qu’entretient le marxisme classique avec l’histoire de l’art.
Au fil des discussions, l’auteur a pris conscience de la multiplicité des courants marxistes contemporains, qui diffèrent entre eux mais aussi selon les pays. La majorité de ces courants ne sont pas issus du mouvement ouvrier du xixe  siècle.
Aujourd’hui, les différentes orientations inspirées du marxisme semblent n’avoir plus huère de références communes. L’auteur a néanmoins tenté d’établir une brève bibliographie internationale en ne retenant que quelques noms. Cette liste donne un aperçu de l’évolution du marxisme dans le domaine de l’histoire de l’art jusqu’à la fin du xxe  siècle. Elle offre le plus petit dénominateur commun rendu possible par une perspective internationale. Ce manuel n’aborde qu’un nombre limité de sujets. L’objectif consistait à exposer ces points de vue de façon claire et logique.