Votre panier est vide !
La fraternité  ce n’est pas qu’un mot au fronton des mairies

La fraternité ce n’est pas qu’un mot au fronton des mairies

Auteurs: Gabry Josianne et Blanchard Martine |
Titre: La fraternité ce n’est pas qu’un mot au fronton des mairies
Collection: Hors-collection
Auteur: Gabry Josianne et Blanchard Martine
ISBN-13: 9782365122306
Publié le: 2019-10-09
Editeur: éditions du Croquant
Nombre de pages: 198
Langue: F


Disponibilité : En Stock
12,00€
Qté :

 

Loin du tumulte médiatique, aux quatre coins de la France, dans les villes et les villages, des milliers de Français accueillent des exilés. Un immense élan de solidarité et de fraternité dont rend compte cet ouvrage.
Les auteures ont rencontré certains de ces bénévoles et leur ont donné la parole. Car qui peut mieux rendre compte de la réalité de l’accueil que ceux qui le pratiquent au quotidien?



Avec eux, à travers leurs témoignages, on découvre les difficultés et la complexité des démarches de la demande d’asile : les queues interminables pour obtenir un premier rendez-vous, les déplacements, l’attente angoissée de la réponse et l’espoir d’une vie normale en France. Mais pendant ce temps, où dormir, où se nourrir, où apprendre le français quand les pouvoirs publics n’assument pas leurs responsabilités ? Les bénévoles proposent des solutions alternatives pour répondre à ces besoins fondamentaux.
 Militants de longue date ou tout récemment mobilisés, ils parlent de leur histoire personnelle, de leurs valeurs, l’humanité, la solidarité et racontent comment ils sont passés de la compassion à l’engagement citoyen. Engagement qui les fait s’organiser en associations et collectifs pour assumer le rôle de l’État quand il ne respecte pas ses propres lois. Ce sont eux alors qui font vivre dans des actions concrètes le principe de fraternité inscrit dans la devise républicaine.

Martine Blanchard, professeure de Lettres modernes, formatrice d’enseignants de classes d’accueil pour élèves allophones dans l’académie de Créteil a été conseillère pédagogique pour l’enseignement du français en République du Cap-Vert et professeur à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Elle a publié « Le rêve de César le boxeur » et « Celles qui partent pour une terre lointaine- récits de femmes capverdiennes migrantes en France » aux éditions l’Harmattan.

Josianne Gabry, agrégée de lettres classiques, formatrice d’enseignants de classes d’accueil pour élèves allophones dans les académies d’Amiens et de Créteil, a été attachée linguistique à Istanbul et à Athènes. Elle est actuellement psychanalyste.

Elles ont publié ensemble, en 2017, l’ouvrage Parler le français pour demander l’asile, que l’on peut consulter en ligne.